GROUPE MANOVRA

SIÈGE SOCIAL

L’espace retenu par l’entrepreneur était atypique, exigüe et irrégulier ; l’équipe de conception réalise un réel tour de force en proposant un aménagement dynamique, compact et efficace. Localisé au niveau de la rue, la suite commerciale avait un fort potentiel attractif, de part la luminosité naturelle proposée, mais également en considération de la visibilité des opérations du Groupe Manovra. Largement fenestrées, la cuisine et la salle exécutive sont mises successivement en scène, dès lors exprimées comme des salles de montre, à l’image du travail constructif et rigoureux de cet entrepreneur. Les espaces de travail, quant à eux, occupent les espaces en contre-jour, plus loin des regards, par soucis de confidentialité des opérations.

Bibliothèque, rideau scénique et étalage de marchandises promotionnelles agissent alors comme filtre entre les opérations bureautiques et l’achalandage urbain de la rue. De soir, l’espace agit plutôt comme lanterne, exprimant avec rigueur une trame d’éclairage indépendante de l’aménagement programmatique, qui lui est dessiné avec souplesse par l’utilisation des courbes en plan.

Un volume technique habite le centre. Ses arrêtes sont arrondies et les accès en dent creuse porte la couleur identitaire de la firme. Habillé d’acier inoxydable, le volume articule les circulations, reflète la lumière naturelle dans les espaces en second jour et la justesse de l’exécution parle alors des valeurs de la compagnie y ayant son siège.

Ce véritable travail d’équipe ainsi que la valorisation de l’approche conceptuelle est sans contredit porteur des valeurs du Groupe Manovra qui dépose un regard respectueux et complice sur les professions du design. Pour Blanchette Architectes, le projet était l’opportunité d’y porter une narrative à la fois forte et étonnante, tout en utilisant des matériaux simples tel l’acier noir, l’acier inoxydable, la lumière et le béton poli.

Information sur le projet

Architecture & Design: Blanchette Architectes

Entrepreneur : Groupe Manovra

Crédits photo : Alex Lesage

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/3