LA CEDRIÈRE

Niché au cœur du domaine de villégiature Bel-Air Tremblant, la résidence La cédrière s'ancre sur son site en relation avec le rond-point qui lui fait face et avec le sous-bois qui lui fait dos.  Le terrain, marqué de dénivelés sur ses limites, a forcé l'implantation du 
corps de bâtiment au cœur de ses limites, affirmant l'intimité et la privacité de la résidence. 


Des lames de bois composent les façades, agissant parfois comme écran protecteur, parfois comme cadre sur le paysage. Les œillères de bois de cèdre participent alors à la cinétique du projet; parfois transparente, parfois opaque, la composition contrastée des façades apporte une lecture dynamique du bâtiment. Le bois couvre l'ensemble des parois, de l'extérieur vers l'intérieur, dans une volonté d'ancrage au paysage. Depuis l'intérieur, les baies vitrées habitant pleinement la surface des murs brouillent ces limites entre les paysages saisonniers et les intérieurs habités. 


Le plan s'articule autour de deux objets sombres; l'escalier et le foyer. Ils agissent alors comme trait d'union dans l'espace intérieur, permettant un découpage partiel des usages et participant à l'expression de la double hauteur, au cœur de ce plan compact. Les cloisons de verre et les imposants miroirs contribuent à l'expression de la fluidité des aménagements, tout en utilisant leurs réflexions pour laisser entrer, sur la pleine profondeur de la résidence, le paysage environnant. 

Photos: Agence Welldone

1/4